RAPPEL-TOI :  La Gran Pilastro à la Pala di San Martino, Fissure Buhl à la Cima Canali, traversée avortée du Campanili di Val Roda .

Retour aux sources et dans les Pale di San Martino pour profiter de la quiétude des lieux certes, mais surtout des inombrables voies magnifiques qu’on peut y trouver.

L’équipe de choc :  Camille

Italie
Alpinisme – Enchaînement de 3 belles courses /grandes voies
Souvenirs du 18 au 23 Juillet 2022

Les moments forts

Ah le bivouac au sommet de la Pala di San Martino, on en rêve un peu mais il faut bien avouer qu’après 800m d’escalade et une vue absolument démente, il a tenu toutes ses promesses en terme d’émotions sur le client et le guide.

La vision du guide sur le périple

Mon pèlerinage estival aura bien cette année encore : les Dolomites et les Pale di San Martino, me revoilà.
Cette fois-ci, c’est Camille qui s’y colle et découvre cet endroit fabuleux.
 
Camille a envie un jour de faire des grandes courses. Pour y arriver, je pense qu’il est essentiel de bien grimper et rapidement (en plus de pas mal de choses). Les Dolomites, c’est donc le terrain d’entraînement pour ça avec des grandes voies longues en terrain d’aventure, verticales, dans le 4/5 en cotation grimpe (ou plus), avec des descentes où il faut encore garder pas mal de jus.
 
Après une journée de chauffe pour tester la dolomie locale, on part en mode mini expé sur 3 jours avec :
– J1, le Gran Pilastro à la Pala di San Martino, voie de 800m, avec pas beaucoup de matériel en place et bivouac au sommet (impliquant de porter de l’eau pour 2jours dans la voie, ouille ouille ouille). Coucher de soleil ++ en sirotant la bière discrètement mise au fond du sac
– J2, la fissure Buhl. Comme son nom l’indique, une fissure quasi verticale à remonter sur quasi 250m (après un socle de 200m). Une voie majeure, qui remet les idées en place quand à son ouverture en 1936 !
– J3 (on commence à sentir la fatigue), une traversée d’arête de 10 à 12h qui, on le sent bien, ne sera pas réalisé en entier. Une réchappe avec des rappels typiquement dolomitique sur pitons et sangles noires gluantes.
 
Un bien beau périple, seul pendant 3 jours dans les voies de ces terribles Pale di San Martino et compatible réchauffement climatique !
Décidément, plus je vais là-bas, plus j’ai envie d’y retourner ! A qui le tour ?

Prochaines sorties encadrées similaires

La tente et le campement, un lieu de vie un peu particulier
3 jours 4 places dispo / 4
Départ le 28 février 2023

Dormir sous tente et pratiquer le ski de randonnée la journée, c'est l'idée avec ces 3 jours de ski de randonnée bivouac tente. L'expédition à portée de main et le sentiment d'être un véritable aventurier. L'occasion rêvée de s'immerger complètement en haute-montagne en hiver.

Exercice de pelletage pur être efficace une fois la victime localisée
3 jours 6 places dispo / 6
Départ le 31 janvier 2023

Une formation ski de rando perfectionnement sur 3 jours avec 2 formations en ligne préalable, pour te donner de solides bases pour envisager tes prochaines sorties plus sereinement.

× Text me!