Sélectionner une page

Pourquoi prendre un Guide de haute montagne UIAGM ?

Le guide de haute montagne est un passeur d’émotions

Sur le papier, un guide de haute montagne UIAGM est assimilé à un enseignant sportif d’après l’INSEE. Cette définition est clairement limitante ! Je préfère la notion de passeur d’émotions. En voulant se projeter là-haut, vous vous exposez et vous cherchez clairement à en prendre plein les yeux, à vivre de riches émotions.

Engager un guide, c’est s’assurer de parcourir la montagne en sécurité. C’est son métier et sa passion, il sillonne toute l’année les différents massifs de la planète et son expérience est primordiale pour vous emmener là-haut.

 

Le guide de haute montagne et son client construisent une relation humaine à part entière : la cordée

Pourquoi prendre un guide de haute montagne ? 1

Engager un guide de haute montagne, c’est aussi rechercher un contact chaleureux avec ce milieu hostile qu’est parfois la haute montagne. Le guide et son client construisent une relation humaine à part entière : la cordée ! Les moments partagés là-haut sont parfois éprouvants et vous sortez alors de votre « zone de confort ». L’être humain se révèle alors complètement, une relation de confiance s’instaure, ce qui lie définitivement la cordée guide-client.

Y aller encadré par un professionnel est un gage de sécurité et de confort

« Aller en montagne, c’est trop risqué » : la montagne, en particulier la haute montagne est évidemment un milieu présentant de nombreux dangers. Y aller seul sans aucune expérience relève de l’inconscience. Y aller encadré par un professionnel est un gage de sécurité et de confort.

 

Pourquoi prendre un guide de haute montagne ? 2

Votre guide de haute montagne vous guidera également en amont sur le choix de la destination

Et ceci quel que soit votre niveau :
– vous débutez : le guide vous initiera à ce terrain de jeu
– vous pratiquez déjà : le guide de haute montagne sera à même de vous emmener dans des courses dans lesquelles vous ne vous sentez pas d’aller seul. Le guide pourra également vous former, dans une optique de progression
– vous êtes un fervent pratiquant : quelles courses mythiques (en été comme en hiver) ne vous font pas rêver : Arête des Grands Montets à l’Aiguille Verte, traversée Charmoz Grépon, pilier Cordier ? Tellement mythique que rien que d’évoquer leur nom vous donne des frissons. Laissez-vous guider !

Dans tous les cas, votre passeur d’émotions vous guidera sur le terrain mais également, en amont, sur le choix de la destination. C’est aussi ça la valeur ajoutée du guide de haute montagne : il connaît de très nombreux endroits, pour ne pas dire de véritables petites pépites, et il saura vous proposer des itinéraires correspondants à ce que vous recherchez : « A chacun son Everest ». Laissez-vous vous guider selon vos désirs.

Le guide connaît de très nombreux endroits, pour ne pas dire de véritables petites pépites

Engager un guide de haute montagne, c’est enfin découvrir un milieu en recevant des tas d’explications sur le monde qui vous entoure, des anecdotes croustillantes, des récits sur l’histoire de la montagne et de ses conquérants de l’inutile. Autant d’histoires qui vous immergent définitivement dans ce milieu unique.

Engager un guide, c’est également s’assurer les conseils d’un pro pour le choix de votre matériel : en cas d’hésitation, il sera vous aiguiller dans le choix pléthorique du matériel qui s’offre à vous. Usant / ponçant le matériel tout au long de l’année, qui mieux d’autre qu’un guide peut vous conseiller sur le matériel .

Il sera à même de vous proposer des itinéraires correspondants à ce que vous recherchez


Inscrivez-vous à la newsletter PizAlp

Et continuez de suivre le projet, avant, pendant et après. 

Vous êtes bien inscrits