Zillertaller en ski de randonnée, pour une traversée exceptionnelle


Dodo
et repas

état
d’esprit

Emplacement

Itinéraire

Sportif

Pratiquant

Départ le 1 mars 2022
Pour 6 jours

Zillertaller en ski de randonnée

Les Zillertaller en ski de randonnée pour 6 jours d'exception à travers ce massif très sauvage. Un programme exclusif, unique et exceptionnel avec du très gros dénivelé, des glaciers et des hauts sommets, sans personne.

Motivé(e) ?

↓↓

Un itinéraire exceptionnel et à priori jamais proposé
Malgré l'ampleur de l'itinéraire, un reportage photo Pro sur les 6 jours
Un guide prodiguant des conseils réguliers, à la montée et à la descente

Type d’aventure

+ de détails sur Zillertaller en ski de randonnée

La destination

Les Zillertaller, un nom qui parle peu. En préparant cette itinéraire, j'ai clairement découvert une zone qui semble peu parcourue en ski de randonnée. Parce que c'est nul ? Non parce que le massif des Zillertaller est très alpin (glacier, sommet au-delà des 3000m, pas de refuges gardés) et que par conséquent, il est difficile de le parcourir d'Est en Ouest dans son intégralité.

Pour arriver à bout de cette aventure, il faut s'employer : des journées avec un dénivelé positif s'étalant de 1400m à 2400m, de la nourriture pour 6 jours à transporter avec nous, des refuges non gardées (mais ouverts) dans lesquels on devra se préparer notre nourriture. Mais à mettre en regard de ce qu'on va y chercher : de l'aventure voir de l'exploration d'un territoire en plein hiver, le tout dans les Alpes, des descentes exceptionnelles, des territoires vierges et une solitude quasi garantie pendant 6 jours. Sans parler de la vue depuis ces hauts sommets qu'on parcourera : Hochfeiler (3510m), Schwarzenstein (3369m).

Un raid à ski King Size à tout point de vue donc qui ne s'adresse qu'à des skieurs de randonnée très expérimentés avec un physique et un moral d'acier. Le genre de raid à ski qui fout la chair de poule au guide quand il le prépare mais qui le fait indéniablement rêvé.

Programme détaillé

J1 Départ de Königsleiten dans le Tyrol autrichien. En fonction de l'ouverture de la route, nous partons soit ski aux pieds soit en prenant tout d'abord les remontées mécaniques nous menant à Plattenkogel. Quel que soit la solution retenue pour démarrer, nous montons ensuite en direction de la Zittauer hütte puis vers le Reichenspitze que nous laissons à notre droite pour basculer sur sa face Ouest que nous longeons. Un coup de ski sur le sac et nous basculons dans la vallée où se trouve le Speicher Zillergründl (c'est un lac) où nous trouvons le refuge du soir. 1850m D+
1600m D-
J2 J'ai beau eu chercher, je n'ai trouvé que cette solution pour rallier le plus rapidement le prochain refuge. Voilà donc la grosse journée de ce raid. On remonte la vallée direction Sud et l'Italie. Peu avant d'arriver à la fin de la vallée, on bifurque vers la droite pour passer tout proche du Rauchkofel à 3251m. Petite descente avec des pentes soutenues, on remet les peaux pour passer au Nord du Napfspitze à 3144m. Tout au long de la journée, on longera continuellement cette ligne naturelle de montagnes qui constitue la frontière entre l'Autriche et l'Italie. On descend sur une pente plus longue que la précédente descente puis on remet les peaux pour parcourir ce 3ème vallon et rejoindre Wollbachspitze (3209m). Une fois arrivée à ce col, on peut crier quasi victoire car il ne reste plus que de la descente vers la Kasseler hütte. 2400m D+
2600m D-
J3 La journée tranquille des 6 jours. On quitte notre refuge pour faire une grande traversée quasi à flanc puis prendre la direction du Löfflerscharte, un col exigu. De là, on monte en direction du Floitenkees, un glacier nous menant au Tribbachsättle, un col où nous basculerons sur le refuge du soir, la Schwarzenstein hütte à 2922m quand même. 1370m D+
680m D-
J4 On file vers le sommet du coin ce matin à la sortie du refuge, direction le Schwarzenstein à 3369m, un sommet glaciaire. De ce point de vue, on chausse pour une descente de 1400m de dénivelé négatif pour rejoindre la Berliner hütte. On remet les peaux (tu pensais pas t'en sortir comme ça aujourd'hui) et on repart pour 1100m de dénivelé positif et passer un col où on sortira peut être la corde pour la descente. Dernière descente du jour avec 800m de ski jusqu'à la Furtschaglhaus à 2293m. 1600m D+
2200m D-
J5 C'est la journée de l'ascension du Roi des Zillertaller, à savoir le Hochfeiler à 3510m. Après une grande traversée majoritairement à flanc, on prend pied sur glacier et on monte en direction de la face Nord du Hochfeiler, face qu'on gravit sur 300-400m, sacs sur le dos. On termine l'ascension par un bout d'arête et nous voilà au sommet des Zillertaller Tauern ! Une très grande descente de 1800m nous attend, entrecoupée d'une courte remontée au milieu. On remet les peaux pour aller dormir à la Pfitscherjoch Haus à 2275m. 1800m D+
1800m D-
J6 Dernière journée, avec "seulement" 1500m de montée. On lâche rien et on démarre par une montée de 500m. Une mini descente nous permet d'échapper aux pentes raides et de progresser en sécurité. On remet les peaux, direction le dernier sommet de cette traversée, le Kraxentrager à 2999m. Dernier point de vue sur les Zilletaller et notre traversée sur le fil en ski de ce massif très sauvage et à priori peu parcouru comme on l'a fait. On se met la dernière longue descente de notre traversée et on rejoint la civilisation bruyante puisqu'on arrive directement au Col du Brenner à 1400m. 1500m D+
2400m D-

Niveau requis

8 à 10h de ski de randonnée par jour, très bon niveau à ski en toutes neiges. Excellente condition physique (entre 1400 et 2400m de dénivelé par jour).

 

Tu es un pratiquant de ski de randonnée très régulier et tu pratiques une activité sportive très régulière en semaine (3 à 4 entraînements, orientés vers l'effort d'endurance). Tu as un très bon niveau en ski qui te permet de skier avec un sac lourd dans des conditions de neige pas forcément très favorables ! Tu as un vrai goût pour l'effort et tu aimes parfois te dépasser/te faire mal, que ce soit physiquement ou moralement. Tu ne recherches pas le confort mais l'esprit d'aventurier.

Hébergement et transport

Nuitée en refuges non gardées. On sera alors dans la partie hiver du refuge.

Lieu de départ : Jenbach ou Königsleiten, Autriche à 17h.
Lieu d’arrivée : Jenbach ou Königsleiten, Autriche vers 17-18h.

Ces lieux sont accessibles en train, bus, voiture.

Projette-toi sur l’itinéraire !

Prix et réservations

1490 € / personne

Encadrement resserré avec 3 personnes max par guide. La présence d'une 4ème personne est possible sous réserve d'un groupe très homogène tant sur le plan physique que technique.

Tarifs dégressifs : Si 2 personnes, 1850€ /pers. Si 3 personnes, 1490€/pers. Si 4 personnes, 1300€/pers.

Le prix comprend

– Encadrement par un guide UIAGM
– 6 nuitées
– Pension complète incluant les petits-déjeuners, les collations ou pique-niques de midi, les repas du soir, depuis le repas du soir à Königsleiten jusqu’au dernier midi
– Transport de Königsleiten/Jenbach jusqu’au lieu du départ
– Transport retour du Brenner à Königsleiten/Jenbach
– Les blagues du guide ! (drôles, ou pas)

Le prix ne comprend pas

– Voyage jusqu’au lieu du rendez-vous et retour depuis le point d’arrivée
– Transports en commun non prévus dans le programme initial
– L’éventuelle remontée mécanique le 1er jour du raid
– Toutes les boissons, y compris celles des repas et dépenses personnelles (eau souvent payante en Suisse avec des prix exorbitants)
– Les frais à caractère personnel
– Tout ce qui n’est pas inclus dans “le prix comprend”

Descente vierge sur un lac glacé et abandonné l'hiver

Départ le 1 mars 2022

6 jour(s)

1490 € / personne
Tarifs dégressifs : Si 2 personnes, 1850€ /pers. Si 3 personnes, 1490€/pers. Si 4 personnes, 1300€/pers.

Inscris-toi ou demandes plus d’infos pour

Zillertaller en ski de randonnée, pour une traversée exceptionnelle

Grégoire Lestienne – Guide de Haute Montagne – Chamonix – +33 (0)6 25 02 54 97

D’autres idées similaires

2 jours 2 places dispo / 2
Départ le 23 janvier 2022

Stage de ski de pente raide sur 2 jours autour de Chamonix pour pratiquant averti, pour apprendre à se gérer et à gérer la sécurité en pente raide.

Pour trouver la sortie qui te convient parfaitement, utilise sans modération la boîte à idées !

× Text me!